A la recherche d’un objet sociologique

> > A la recherche d’un objet sociologique ; écrit le: 16 février 2012 par mariouma

La formulation de la question de départ

Entreprendre un travail de recherche en sciences sociales passe d’abord par la  formulation d’une question de départ par laquelle le chercheur s’efforce d’énoncer, de façon la plus claire possible, le phénomène qu’il souhaite comprendre et expliquer. Cette question de départ, pour répondre pleinement à son objectif, doit posséder des caractéristiques de clarté, de faisabilité et de pertinence3.

Une question de départ claire

La tendance de l’apprenti chercheur à rester flou et à complexifier est souvent liée à son refus de travailler sur un objet restreint pour s’intéresser exclusivement à des grands thèmes. Pour lutter efficacement contre cette tendance « naturelle », il est nécessaire d’élaborer une question sur l’objet étudié qui soit précise et concise. Faire ce travail, ce n’est pas se condamner à toute généralisation mais se donner un fil conducteur.

Une question de départ fiable

L’élaboration de la question de départ est aussi un bon moyen d’interroger les ressources dont le chercheur dispose pour mener à terme son travail. C’est le moment pour lui de se demander si les ressources en temps et en moyens financiers sont en adéquation avec l’objet qu’il souhaite étudier.
La pertinence de la question de départ s’évalue au respect de la dimension scientifique qui la constitue. Si une recherche trouve très souvent son origine dans une dimension éthique, elle ne peut être prise dans une confusion des genres. Le chercheur doit être en mesure de dissocier de manière systématique l’analyse du jugement de valeur et de se demander quels sont les intérêts implicitement et/ou explicitement formulés qu’il peut être amené à intégrer dans la question qu’il pose.

Une question de départ pertinente

Si la question de départ peut être perçue comme banale, grossière ou limitée, elle n’en est pas moins nécessaire. Elle permet d’interroger et d’organiser sa réflexion dans une direction. La question de départ est d’autant plus importante qu’elle est un moyen de lancer la recherche  en permettant tout la fois de circonscrire les lecteurs et les premiers  entretiens sur le thème abordé, de rompre avec les prénotions et de  préétablir les hypothèses qui seront des réponses, à cette même question.
Une fois la question de départ élaborée, le chercheur est amené. à la confronter au contexte dans laquelle elle se situe, que ce soit en rapport avec les travaux déjà réalisés sur ce même thème ou avec la configuration plus proprement dite. Dans cette deuxième étape, qui correspond au moment exploratoire, le chercheur s’engage ainsi dans des lectures et/ou des premiers entretiens avec les acteurs socialement intéressés par le thème étudié.

← Article précédent: La démarche sociologique Article suivant: Le travail de préparation sociologique


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site